Une remarque analytique, une priorité stratégique, deux propositions 

  • Nous sommes dans une situation caractérisée par la perte de légitimité des institutions et des partis politiques dont les abstentions, les votes blancs et nuls, la non inscription sur les listes électorales et le vote Front national sont les symptômes.
    • Pour le moment, la crise profite au seul Front national, mais l’opposition au Front national ne constitue pas une alternative politique suffisante
    • Penser que les présidentielles constituent une opportunité pour sortir de la crise politique est une illusion. La monarchie présidentielle est un des problèmes clefs de la crise du système politique français, la manifestation éminente du caractère hiérarchique, élitiste, non démocratique de la vie politique (et de la société) française.  Un roi élu c’est pire qu’un roi héréditaire.
    • La crise politique n’est pas une crise de réponses, de propositions d’alternatives sociales et économiques aux politiques actuellement mises en œuvre. Les politiques alternatives ne manquent pas, c’est la crédibilité, la légitimité des forces politiques qui les proposent qui est en défaut.
  • En cohérence avec les analyses assez partagées sur le caractère non démocratique du système politique français, et nos options programmatiques, il faut proposer une refondation démocratique du système politique français et privilégier les élections législatives, première manifestation de rupture avec le système en place.
  • Parmi les mesures concrètes qu’on peut retenir pour la refondation démocratique, il faut privilégier les dispositifs qui favorisent l’empowerment, la capacitation politique des citoyens, la mise en capacité du pouvoir d’agir citoyen.
    • Cela passe notamment par le bulletin de vote unique parce qu’il ouvre l’accès à à une nouvelle offre politique (pour plus de détails voir voir lien http://antoinebevort.blogspot.fr/2014/12/pour-le-bulletin-de-vote-unique.html)
    • L’instauration de droits populaires, référendaires sur le modèle suisse (pour plus de détails voir ce lien http://antoinebevort.blogspot.fr/2016/01/la-parodie-des-droits-referendaires-en.html)

 

Antoine Bevort

Partagez l'article

Un autre monde est non seulement possible, il est absolument nécessaire

ET URGENT. MAIS, COMMENT DESSINER SES CONTOURS ET LE PENSER ?

Ce site se propose d’être un espace de rencontre entre tous ceux qui, dans l’esprit du Manifeste convivialiste  , inventent des formes de démocratie post-libérale et post-croissantiste, en théorie ou en pratique.

Contactez-nous
1000 caractères restants