1. Un new Deal européen pour l’emploi des jeunes, allant dans la direction d’une définanciarisation de l’économie et des formes de vie. L’UE devrait élaborer un plan d’investissements dans des secteurs de biens publics et à un taux d’emploi élevé de jeunes (chercheurs, techniciens, éducateurs, travailleurs sociaux, spécialistes de divers type, ecc.). Le but principal de ce projet européen: promouvoir des innovations scientifiques, technologiques, écologiques, gestionnaires, surtout dans la formation de nouvelles compétences concernant le post-développement et la démarchandisation
  2. Un new Deal européen ainsi conçu ne peut pas s’appuyer sur le système universitaire dans son ensemble, mais il faudrait le restructurer dans un grand laboratoire - ou network – démocratique qui soit capable de construire, en synergie avec les institutions publiques, les agents privés disponibles et  les acteurs de l’économie sociale et solidaire, des programmes de recherche allant dans la direction du premier point.

  3. Une “taxe Tobin” pour financer ce projet européen.  

 

Francesco Fistetti

Partagez l'article

Un autre monde est non seulement possible, il est absolument nécessaire

ET URGENT. MAIS, COMMENT DESSINER SES CONTOURS ET LE PENSER ?

Ce site se propose d’être un espace de rencontre entre tous ceux qui, dans l’esprit du Manifeste convivialiste  , inventent des formes de démocratie post-libérale et post-croissantiste, en théorie ou en pratique.

Contactez-nous
1000 caractères restants